HAIRON Fabien, apprenti au lycée Doucet de Cherbourg, lauréat du Concours Général des Métiers

Soumis par leila le jeu 01/07/2021 - 12:19

Fabien HAIRON fait partie des trois finalistes au Concours Général des Métiers, organisé par le Ministère de l’Education, dans la catégorie « usinage ».

Il se rendra donc le 8 juillet à la Sorbonne, accompagné de ses parents, pas peu fiers, pour recevoir le prix qui correspondra à sa place sur le podium, inconnue pour le moment ; une chose est sûre c’est qu’il fait d’ores et déjà partie des trois lauréats !

C’est son enseignante d’usinage du lycée Edmond Doucet de Cherbourg, Mme Cottebrune, qui a proposé à Fabien de l’inscrire sur ce concours voyant en lui un potentiel certain ; c’est sans aucun stress que ce dernier a accepté et s’est présenté à la première épreuve théorique au sein de son lycée, d’une durée de 6 heures, puis à la seconde épreuve , pratique cette fois car sélectionné, à Montauban, sur 4 jours. L’objectif de ce concours était de « fabriquer des pièces pour les assembler et ensuite régler des pâles pour les hélicoptères de l’armée .» A noter qu’ils étaient deux élèves du lycée à être inscrit au lycée sur ce concours, le deuxième étant BOUCET Théo, mais qui lui, n’a pas été retenu pour la deuxième phase.

Cet attrait pour le secteur de l’industrie, Fabien l’a hérité en partie de son papa, usineur depuis 30 ans mais aussi de sa passion pour la moto où il se plaît à jouer les mécaniciens ! Passionné de mécanique moto, cela fait maintenant 6 ans qu’il participe à des compétitions de motos de piste et il lui arrive même de fabriquer ses propres pièces grâce à son talent d’usinage !

Un bel avenir se dessine donc devant Fabien qui n’aura même pas à chercher du travail pour la suite ; en effet, à l’issue de son contrat d’apprentissage, son entreprise Orano Temis , située à Saint-Sauveur-Le-Vicomte (où il avait d’ailleurs effectué son stage de 3 ième) , lui propose un CDI comme fraiseur. Son rêve serait tout de même de " devenir  usineur  dans la moto pour des teams professionnelles ». L’appel est lancé !