Portrait d'apprenti: Mélody et Sara, 2ième année BP Esthétique, lycée Laplace, Caen

Soumis par leila le mar 09/02/2021 - 19:16

Voici le portrait du binôme esthétique : Mélody et Sara, 2 ième année de BP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie ;

Très tôt au collège, Sara sait qu’elle veut travailler dans le domaine de l’esthétique et s’oriente après son brevet vers un CAP esthétique à Victor Lépine, sous statut scolaire, encouragée par ses professeurs, avec de bonnes bases en art. Une fois le CAP en poche , deux possibilités s’offrent à elle : travailler ou poursuivre sur un BP, sur deux ans également mais en apprentissage cette fois ; c’est cette option qu’elle décide de choisir afin de compléter sa formation « de base » acquise lors du CAP ; après une année scolaire compliquée l’année dernière ( redoublement), Sara s’est reprise en main et est très motivée cette année ;

Mélody, elle, souhaite plutôt se diriger, à la suite de son brevet, vers un CAP petite enfance ; étant données ses notes et appréciations générales, ses professeurs la poussent à viser un diplôme plus élevé ; elle part donc sur un Bac technologique ST2S (avec comme projet de devenir infirmière ou puéricultrice), qu’elle passe au lycée Notre Dame de Fidélité sur Caen, sous statut scolaire et enchaîne à la rentrée suivante , sur une préparation au concours d’infirmière ; mais rapidement , elle se rend compte que les cours ne correspondent pas à ses attentes et qu’elle « n’a pas le cœur assez solide pour tenir » en écoutant ses professeurs relater leurs expériences et parler de ce métier.

Elle décide alors de se réorienter et se dirige naturellement vers le domaine de l’esthétique, qui petit à petit, de loisir s’est transformé en passion forte (maquillage, soins) ; début novembre, elle est prise à l’IFEC (école privée) où on lui propose de suivre un CAP esthétique en un an (sur place, elle passe aussi le concours attestation UV et MALAVA, soins des ongles), sous statut scolaire et enchaîne sur un BP pour approfondir ses connaissances, au lycée Victor Lépine.

Les deux jeunes apprenties se retrouvent donc en 2ième année de BP esthétique et coïncidence, chez le même patron !

En effet, elles sont toutes les deux apprenties chez Yves Rocher, dans la galerie commerciale de Mondeville et insistent sur les avantages de passer leur BP en apprentissage : « je suis beaucoup moins timide, » précise Mélody, « Je n’hésite plus à aller vers les clientes car je sais que je connais mon métier et que je le fais bien. » Sara quant à elle dit avoir « gagné en maturité, en confiance en soi alors qu’on ne m’entendait pas, j’étais très réservée ; » en outre, elles soulignent l’importance de leurs maîtres d’apprentissage au niveau de leur parcours professionnel(les deux responsables de l’institut + sa gérante) : « Leur présence est très importante pour nous : elles nous conseillent, nous donnent des astuces et nous parlent d’égal à égal ; on ne sent pas de sentiment de supériorité ; il y a beaucoup de bienveillance. » Sans hésiter, elles me disent vouloir rester chez Yves Rocher par la suite !

 

Toutes deux apportent la même réponse lorsque je leur demande pourquoi elles ont choisi cette formation : « Pour le contact humain, prendre soin de la personne, la conseiller, lui apporter du réconfort, de la satisfaction, et surtout pour partager nos connaissances. » Et d’ajouter que ce qu’elles préfèrent reste tout ce qui se rapporte au maquillage et les soins du corps. D’ailleurs, Sara veut à l’issue de son BP, intégrer une école de maquillage ; il y en a 4ou 5 en France qui l’intéressent beaucoup dont « Make up Forever » sur Paris qui coûte très cher…Elle projette donc de travailler afin de mettre des sous de côté et se payer dans quelques années cette école ; Elle rêve de trouver un poste dans le maquillage artistique (concours : modèles, défilés à thèmes, personnages de cinéma…) tout comme Mélody qui se voit maquilleuse professionnelle (défilé de mode, cinéma, stars…) et parle aussi de développer son activité de maquilleuse à domicile de temps à autre, « pour se faire un petit plus ».

La clé de la réussite pour cette formation selon elles ? « Etre à l’écoute (on est parfois presque des psychologues !), observatrice, souriante, minutieuse, posée, patiente, et tout faire pour que la cliente soit à l’aise et en confiance avec vous »