Portrait d'apprenti : Nicolas, CAP MV ( Mécanique Véhicule) UFA André Voisin, Dieppe

Soumis par leila le lun 26/04/2021 - 10:57

 

Nicolas commence son entretien en me disant que l’école et lui, cela faisait deux ! Son année de 3 ième, dans un collège privé, il la décrit comme une année de fête, de sorties avec les copains, d'amusement mais surtout pas la tête au travail...Les notes dégringolent ainsi que la motivation et en fin de 3ième, il n'a pas son brevet , ce qui lui vaut un refus en seconde générale, au lycée situé à deux pas de chez lui ; avec l'aide de ses parents, il trouve une place en septembre en MFR , au sein d'une 3ième Prépa Pro, ce qui lui permet de découvrir plusieurs domaines d'activité comme l'électroménager ( service après-vente), la plomberie et la mécanique; c'est avec ce dernier stage que Nicolas se découvre un réel potentiel et un attrait certain ;

A partir de ce moment-là, Nicolas décide de prendre son destin en main et se redonner une chance ; il retourne au lycée André Voisin qui lui avait refusé sa place et propose sa candidature cette fois, comme futur étudiant en CAP MV ; cette place peut lui être accordée s’il trouve un patron d'apprentissage ; bien que très timide, Nicolas retrousse ses manches et se présente ainsi chez des garagistes en motivant sa demande. Petit à petit, il s'ouvre et reprend confiance en lui ; et puis il y a cette rencontre, avec un patron très bienveillant, qui lui offre l'opportunité d'un RV, où il se décrit comme passionné de mécanique avant tout mais avec des lacunes en connaissances techniques, qu'il a très largement envie de combler ! Il saura plus tard que c'est cette motivation ainsi que son attitude « professionnelle » qui lui ont permis de remporter ce contrat parmi plusieurs postulants !

Le voilà donc apprenti depuis septembre 2019 chez « Renault Gamaches », nom éponyme de la ville où il se situe ; c’est donc ici qu’il s'exerce sur « le montage de pneus, faire les vidanges, changer parfois le moteur et la tâche la plus redoutée du mécanicien, faire le ménage de l'atelier pour garder l'endroit toujours propre ! ». Lorsque je lui pose la question : Un peu répétitif comme métier non ? Nicolas rétorque en mettant en avant les différentes marques et modèles de voitures qui font que les pièces ne sont pas les mêmes, ni situées au même endroit, et que bien que les tâches se ressemblent, la manière de procéder et de l'appréhender diffère.

A la suite de son CAP, s'il en a le courage, il veut poursuivre sur un Bac pro en 2 ans et enchaîner s'il en a le courage, sur un BTS, toujours au lycée André Voisin ;

Et pour combler son parcours, il rêverait de « travailler dans des garages de grandes marques, comme Porshe, ou des voitures assez sportives qui ne sont pas à la portée de tout le monde. Pour le coup, le travail est beaucoup plus minutieux et l'aménagement du véhicule, bien différent » ; Nicolas est très lucide et sait que pour entrer dans ce monde, il faut obligatoirement avoir un BTS avec d'excellentes notes. A voir ce que l'avenir lui réserve !

En attendant, Nicolas, de très bonne composition, n'aura aucun mal à trouver une entreprise pour l'embaucher car comme il le dit :« tant que je suis bien en entreprise, qu'on rigole bien, qu'il y a une bonne ambiance, je me plais partout ! ».