Skriver 3D: quand deux jeunes étudiants montent leur société pendant leurs études

Soumis par leila le mar 22/06/2021 - 10:00

Du haut de leur 22 ans, Etienne et Alexandre mènent déjà une « double vie » ; actuellement en école d’ingénieur, ils sont aussi Président et Directeur général d’une SAS. En effet, ces deux jeunes étudiants ont entrepris de se lancer un challenge : créer leur propre société en fabriquant des pince-nez anti-buée, à base de plastique d’origine végétale (amidon de maïs).

( De gauche à droite: Lubin Chofflet, Directeur artistique en stage de fin d'étude, Alexandre de Belloy et Etienne Rossi, les fondateurs de la société)

Originaires de Rouen et tous deux titulaires d’un Bac scientifique, spé maths, Alexandre a poursuivi sur un début de prépa, qui ne lui a pas convenu ; au bout de 6 mois, il y met un terme et intègre de suite un dispositif proposé par l’ESILV de Paris, permettant de suivre un cursus accéléré de 6 mois pour les personnes qui n’auraient pas suivi les cours du premier trimestre; Il est maintenant en 5 ième année d’ingénieur dans cette école ; Etienne quant à lui, a choisi une prépa générale, à Saint-Cyr et est pour sa part, en 4 ième année à Compiègne.

Passionnés de 3D, ils décident, à la suite des annonces gouvernementales de se confiner ensemble et rassemblent leurs deux imprimantes 3D, achetées par leurs soins ; en effet, pendant les congés de noël, ils avaient remarqué sur Open Source, un produit qui selon eux, méritait que l’on s’en occupe de plus près…Le fameux pince-nez anti-buée. Mi-janvier, après avoir planché sur le sujet, ils décident d’investir dans 6 autres machines 3D et créent leur SAS dont le but est de produire des pince-nez en série et les rendre accessibles à tous ; Cet objet est retravaillé par rapport à la matrice initiale pour pouvoir proposer une version personnalisée, baptisée « Caligo » (buée en latin) qui ne cesse d’évoluer ; ils en sont à leur 23 ième version aujourd’hui ! 80% des acheteurs sont les pharmacies françaises et les 20% restant représentent des particuliers, collectivités ou entreprises qui commandent directement sur le site. Ces pince-nez peuvent être personnalisables avec un logo prédéfini. Suite aux premières démarches, les commandes affluent et les deux jeunes étudiants se voient rapidement dans l’obligation d’agrandir leur équipe ; c’est donc à ce moment qu’est intégré un troisième associé ayant la prise en charge du développement commercial ; deux autres amis viennent également renforcer la troupe, de façon bénévole, en prenant respectivement les rôles de directeur artistique et directeur opérationnel. Le matériel évolue lui aussi à vitesse grandV puisque de 6 imprimantes 3D en février, on passe à 34 mi-mars ! Et toutes sont entreposées dans le sous-sol des parents d’Etienne et Alexandre qui commencent à perdre patience…Il faut donc trouver un local pour entreposer toutes ces machines ; ce sera chose faite fin mars 2021, sur la commune de Petit-Quevilly où début avril, deux stagiaires viennent compléter l’équipe pour un mois. A la suite de cette période de stage, les associés décident d’en garder un, Lorenzo, et lui proposent un contrat d’apprentissage d’un an à partir de la rentrée prochaine ; Lorenzo passera donc sa dernière année de Bac Pro MEI au sein de l’entreprise SKRIVER 3 D et sera ainsi son premier salarié, les autres étant tous bénévoles ! Scolarisé au lycée Grieu à Rouen, il alternera entre centre de formation et entreprise ; Avec aujourd’hui 62 machines à gérer, Lorenzo, technicien, aura en charge toute sa maintenance.

( A gauche, Lorenzo et à droite, Alan, le deuxième stagiaire)

A propos de cette faculté qu’ont Etienne et Alexandre d’allier leurs études et la gestion d’une entreprise, ils m’expliquent que leur caractère a été forgé en grande partie grâce à une passion commune qui représente un véritable atout, une vraie force pour eux au quotidien : l’aviation. Depuis leur adolescence, ils consacrent une grande partie de l’été à faire des stages intensifs de planeur et participent à des séjours encadrés, en partenariat avec des aéroclubs, puis, en autonomie par la suite. A 17 ans, ils passent leur brevet de pilote ; outre le fait de leur permettre de voler, piloter à leur convenance tout au long de l’année, ce brevet représente une véritable discipline, qui implique une grande rigueur transférable aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Comme ils le disent si bien « On opère le transfert des compétences nécessaires et acquises à l’intérieur du cockpit à l’entreprise : gestion du stress, du taux de fatigue, concentration, comportements à risques…Tout ceci nous aide beaucoup au niveau de notre management. »

Malgré leur ténacité et dynamisme, l’épée de Damoclès pèse aujourd’hui sur l’entreprise : avec une flambée des commandes dès les débuts, il a fallu investir massivement en parallèle et nous entrons dans une période où les demandes diminuent, alors que les dépenses engagées elles, restent élevées. Pour sauver leur entreprise, les deux étudiants redoubleront d’efforts : Alexandre profitera d’un dispositif existant au sein de son école d’ingénieur « Cursus entreprendre » dont le principe est simple : l’école libère du temps à l’étudiant pour s’occuper de son entreprise et lui propose en outre, des cours d’entreprenariat ; il pourra aussi faire son stage de fin d’études dans son entreprise. Etienne, quant à lui, prendra un semestre de césure pour se consacrer pleinement à l’entreprise. Les 6 prochains mois seront donc déterminants pour la survie de la société.

Conscients que le pince-nez est un produit éphémère, Etienne et Alexandre veulent se diversifier et sont en train de travailler sur un document destiné aux entreprises qui présentera tout ce qu’il est possible de faire avec les machines existantes au local. Mais cela fonctionne dans l’autre sens également ; si certaines entreprises ont d’ores et déjà des demandes spécifiques, des problématiques qui pourraient être solutionnées grâce à l’impression 3D, alors qu’elles n’hésitent pas à les contacter, toutes les demandes seront étudiées car ils ont besoin de vous !

Contact : 06.71.79.95.83 /skriver3d@gmail.com